Tous les articles par David Zicola

Je suis le président de l'association la Jarre Écocitoyenne et également de DZprod Jardin. Si vous avez comme moi, l'amour de la PatchaMama : Rejoignez-nous, ensemble (comme le colibri) nous feront déborder la JARRE, en une corne d'abondance !!!

Nettoyage du bassin : première journée participative au jardin des amariniers

Première journée passée ensemble à ce qui sera notre futur jardin communautaire des Amariniers. L’association la JARRE Écocitoyenne et l’ensemble de ses adhérents sont enthousiastes.
Au programme pour ce premier après-midi :

  • Nettoyage du bassin de rétention de 60m3,
  • Travail de bûcheronnage afin d’agrandir le passage entre le terrain de 5000m² et celui de 7000m² (ce qui permettra au petit camion de benner des plaquettes forestières ou autre…),
  • ripage d’une carcasse de véhicule laissé là pour pièce (le but étant de faire trois sous en l’amenant au ferrailleur et couvrir partiellement le coût de sécurisation du puisard).
  • Nettoyage des abords…

Après l’effort, le réconfort : Un peu de temps passé ensemble afin de discuter des suites de l’opération. Merci aux filles et à Isabelle Apuzzo d’avoir prévu un gouter sympa !


Rappel pour dimanche prochain : (Evénement GOOGLE-Event)

Aperçu de l’évènement : Amassage de cannes provençales du Dimanche 17/02/2019


Rencontre avec Bernard COULOMB

Bernard COULOMB est un ancien maraîcher à la retraite de Rochefort du Gard. Il a ses terre à la limite de Saze. Nous lui avons rendu visite le 01/02/2019 afin de prendre conseil sur la réalisation de bordure brise-vent (les fameuses « Cébisses », inconnues du WEB).

Bernard nous a montrer une cébisse en cour de réalisation.

Brise vent en canne provençale -Asso la JARRE
Brise vent en canne provençale – Asso la JARRE Écocitoyenne

Nous nous sommes mieux rendu compte de l’énorme quantité de canne qu’il nous faudra !!!

Brise-vent Cébisse en canne provençale -Asso la JARRE Écocitoyenne
Brise-vent Cébisse en canne provençale et ses fagots d’une vingtaine de cannes reliées entre elles !

Le plan ci-dessous est un aide-mémoire afin de me rappeler comment aller jusqu’à chez M. Coulomb depuis chez moi et le jardin du Urbain du Pébrier, domiciliation de l’association la JARRE Écocitoyenne.

David a demandé à Bernard COULOMB, s’il pouvait être un « conseillé » lors de la mise ne place de notre jardin communautaire des Amariniers. Il a des savoirs et des savoir-faire qu’il manque au sein de notre asso ! Une visite de ses jardins est envisageable dans l’avenir…

Projet haie BRISE-vent

Ce projet concerne bien sur le jardin communautaire des Amariniers. Suite à la réunion du bureau chez Isabelle que nous remercions, nous avons posé quelques idées à mettre en place en priorité dont notamment la construction d’une haie brise-vent.

Présents à la réunion : Marie-Hélène(adjointe au secrétariat), Éric (chef d’équipe Brico RRR), Isabelle (secrétaire), Jean-Marie (propriétaire du domaine des Amariniers), Chrystelle (Trésorière Adjointe), Nil (adhérente de la JARRE à titre Gratuit et présidente de l’association « J’embellis ma ville ») et DavidZ (président).

Nota-Béné : cette haie sera présente sur le second terrain juxtaposé au premier que nous allons investir cette année. Ce terrain n’entrera en production que dans les années à venir… Ce projet n’est pas des plus prioritaire mais il permettra de créer du lien autour d’une activité commune… porteuse d’avenir.

L’association posséderait son propre terrain que nous refléchiriont à une haie de type « permaculture » ( cf PDF : Choisissez vos plantes pour votre haie brise-vent (Bureau d’étude, Permaculture Design)), mais nous allons aider Jean-Marie à mettre en place une haie qu’il appelle « Cébisse », faite de canne provençale, comme le faisaient les anciens… une haie comme celle qui l’y avait sur son terrain dans son enfance !

Réfléchissont donc à « Comment créer notre haie de 60m linéaire » ? Nous allons nous nourrir des savoirs des anciens… Une rencontre avec Bernard COULOMB est prévue ce Vendredi. L’idée primaire est d’établir un plan du projet à l’échelle en y dessinant la haie. Puis conduire le projet en 2 temps : Réaliser la dite « cébisse », puis le long de cette haie y planter des jeunes pousses de cyprès afin de les laisser pousser gentiment. Devenus plus grands, ces cyprès viendrons remplacer la haie de canne dans le temps.

Nous avons donc décider d’aller prélever et mettre en pot des cyprès sauvages (prélevés chez des particuliers… les cyprès sont issus de rejets et sauvages… pas le prélèvement… qui lui est interdit !!!), construire une haie composée de canne provençale d’abord, puis y planter les pousses de cyprès le long de la cébisse, une fois celle-ci réalisée.

A mon sens, ce projet devrait être remis à l’ordre du jour d’ici 6 mois… car il est fastidieux… cependant la plantation des essences à mettre en place doit se faire de Novembre (sainte Catherine, bon développement du système racinaire) à Mars (démarrage sur système foliaire au détriment du système racinaire) : Si on veut faire ça, à tout prix cette année, il faut donc s’activer :

  • Une réunion des personnes intéressées par ce projet en amont permettrait d’exposer de façon plus précise à la fois les tenants et aboutissants, et également permettre que chacun se fasse une image mentale de la chose.
  • les piquets de soutènement des cannes n’est pas une mince affaire : En pin (le moins couteux), ils vont pourrir sous 3 ans. En mélèze et en traitant la partie enfouie du piquet, c’est plus cher. En métal, l’ancrage efficace et qui résiste au rafale de vent, nécessite de couler un peu de béton.
  • Prévoir du fil de fer (du petit diamètre pour cintrer quelques cannes entre elles (en fagots)… et du plus gros diamètre pour lier les fagots entre-eux.
  • Prévoir un stock suffisant de cannes (c’est réalisable mais chronophage),
  • La plantation des « bébés cyprès » est peu couteux (prélèvement sauvage) mais on pourrait réfléchir à créer une haie brise vent dans l’esprit de la permaculture (cf PDF) en imaginant d’autres essences (mais là c’est + coûteux c’est sure !).
  • Le mieux, lors de la plantation, serait de « défoncer » la terre (c’est le terme agricole pour ce genre de travail) sur 50cm au moins de profondeur et sur les 60m linéaire afin de permettre un enracinement idéale et rapide des végétaux mis en place. Praliner les racines à la mise en terre (si racines nues).
  • Le prélèvement des cyprès dans la nature est interdit mais avec accord des propriétaires des lieux, ça devrait aller (si on prend soin de garder les plantules dans un lit de sable ou pot de taille convenable et de s’en occuper quelques semaines (voir une paire de mois), le temps de réaliser la cébisse.
  • Lors du prélèvement des cyprès, il faudra prévoir des sacs plastiques humidifiés afin de préserver les radicelles (racines secondaires) pour en assurer le transport. Ensuite il faut impérativement vite les conditionner en pots.
  • Le mieux serait de budgétiser ce projet et se rendre mieux compte du travail que représente celui-ci. Cependant, je suis confiant : avec des mains volontaires (et le tracteur de Jean-Marie !), nous allons y arriver.

Nous avons décider de nous lancer en proposant 2 dates pour amorcer ce projet :

On a le choix de prendre le temps de réaliser la cébisse et de garder les cyprès en pot pour ne les planter que vers la Sainte Catherine 2019 (25 novembre), avec les risques suivants :

  • Devoir surveiller l’état d’hydratation des pots tout au long de l’été 2019, (risque de produire soit un pourrissement soit un stress hydrique)
  • Produire un chignon (des racines qui s’enroule au fond du pot et qu’il faut couper lors de la plantation (induction de stress et déséquilibre entre le système racinaire et aérien : le jeune plant poussera moins vite)

Avantage de prélever les plantules et de les mettre en terre à l’endroit définitif (à prévoir fin novembre 2019) : Moins de stress mais surtout des plants qui vont pousser super vite et dépasser ceux que l’on pourrait mettre en place avant mars 2019. Je propose de faire l’essai : 30m linéaire avant mars 2019…. et les 30m linéaire restant en Novembre 2019 ?

Nous sommes début février… nous devrions plutôt axer nos efforts sur l’amélioration de la terre nourricière, vu notre projet de mise en place d’un « jardin »… tout en imaginant et planifiant une vue d’ensemble sur papier de notre projet. Inclure aussi rapidement ce gros travail de construction d’une cébisse, ne me semble pas judicieux…. mais très fédérateur afin de passer quelques week-ends à œuvrer ensemble sur un projet commun.

POSTER VOS COMMENTAIRES CI-DESSOUS.

Déco de Noël Bois flotté & remerciement

Cette année, l’atelier bricolage de l’association La JARRE s’est essayé à la fabrication d’un arbre de Noël en bois flotté !… et cette année encore la fleuriste de la Bégude « L’art des sens » ou « Les Jardins d’Orphée » nous a commandé 2 de nos réalisations (le modèle PLAT afin d’être placardé en devanture de son établissement).

Remerciements : Isabelle-A, David-Z, ainsi que le chef d’atelier Brico : Éric-A pour leur réalisation et leur investissement et la recherche de bois flotté.

L’atelier DIY & RRR de l’association la JARRE, c’est la possibilité de produire ensemble dans la notion de surcyclage… et cela lors de rencontres pouvant être organisées tout au long de l’année :

Renseignements : 06.52.33.89.70

Lien avec l’article similaire de l’an dernier et la proposition de rennes de noël en bois comme déco « zéro carbone » up-cycling, DIY, RRR, bioCool !

Serre luna+ pour jardin communautaire des Amariniers

Cet article est  un article afin de faire le suivi de nos 2 serres à mettre en place au jardin communautaire des Amariniers.

Achat le 25/01/2019 : Voir ticket de caisse. Nous avons profité des soldes à botanic® après l’achat de  brouettes galvanisées, de piquets tuteurs à tomate flashy de chez Pouss’vert…

PDF de montage de la serre Luna+ de 2m par 3m (6m²)

DavidZ avait déjà acheté cette serre en Promo en 2015 pour la mise en place du jardin partagé du Pébrier avec 50% de rabais cette année là. (Il est étonnant de comparer les 2 tickets de caisse en cliquant ici !)

Réalisation de semis au jardin partagé du Loucascarelet en 2016.

La mise en place devrait se faire rapidement pour une première serre afin de préparer le forçage de semis…

L’association a bénéficié d’un super rabais pour ces deux serres… Les bâches sont garanties 3 étés et 4 hivers. Donc jusqu’en Janvier 24/01/2022. Visseries et la bâches sont stockées chez Éric en attendant le montage in-situ mais il est urgent de vérifier l’intégralité des éléments (contrôle quantitatif et qualitatif des éléments)

Reste alors la mise en place de ces serres… Ainsi, l’association lance un appel aux bonnes volontés et préparer le terrain pour la mise en place :

  • Nettoyage du bac de rétention bétonné de 60m²
  • Nettoyage du terrain, (déchetterie,
  • Réparation d’un des appentis,
  • Conception du plan parcellaire,
  • Rédaction d’une charte de bonne conduite,
  • Ouverture aux inscriptions de l’équipe des jardiniers,
  • mise en place d’une cabanne à outils,


Repas et visite du terrain des Amariniers

Rappel du lieu du repas et chemin jusqu’au jardin communautaire des Amariniers :

Déroulement de la journée :

  • de 11h30 à 11h45 : Rassemblement devant la salle de la Rouvette.
  • 12h : Les voeux du président !
  • 12h15 : Repas tiré du sac et discussions…
  • 13h15 : Desserts et café
  • 13h40 : Départ à pieds pour le jardin : 2.2Km (30min)
  • 14h : Départ en voiture pour le jardin
  • 14h30 : Retour à la salle de la Rouvette
  • 15h : Départ pour la salle Galia (Loto de la Ligue contre le cancer)
  • 16h30 : Nettoyage de la salle de la Rouvette et fin de la rencontre.
JeanMarie Éric et le tracteur - Jardin des Amariniers - Asso la JARRE
Jean-Marie ABRIEU avec  Éric Apuzzo et le tracteur – Jardin des Amariniers – Asso la JARRE

Merci à tous pour votre participation !

Bonne année 2019

Très belle année à vous tous !

En 2019, le projet du jardin communautaire se confirme. Le présage de libérer notre naturel !

En 2019, le projet de création d’un jardin communautaire se confirme… une occasion de remercier Jean-Marie ABRIEU pour le prêt de cette parcelle presque au coeur du village.

Hello hello membres de la «JARRE » nous sommes tous conviés avec notre famille à partager un repas de cohésion, à la salle de la Rouvette, loué à cet effet ! (Lien GoogleMap ICI)

A l’issue de ce repas partagé, tiré du sac (prenez vos couvert et votre repas), nous vous présenterons le terrain prêté par Jean-Marie ABRIEU, qui sera NOTRE JARDIN COMMUNAUTAIRE  en devenir, chemin des Amariniers (lien GoogleMap ICI). En savoir plus sur le déroulement de cette journée (cliquer ICI pour consulter le programme de la journée et l’itinéraire pour se rendre de la salle de la Rouvette jusqu’au Jardin des Amariniers)
Ainsi donc, pour une première, chaque participant amène son repas tiré du sac avec ses couverts, le dessert sera offert par l’association (tarte ou galette du Poitou).

Réponse souhaitée dès que possible par SMS (06.52.33.89.70 ; portable DavidZ)

TEST maïs non concassé pour réduction des coûts

Cette semaine botanic® a augmenté un bon nombre de ses produits concernant l’animalerie. Du coup le mélange poule pondeuse de 25kg est passé de 19.95€ à 21€50, +8% !

Après constat au poulailler partagé que nos poules pondent moins, il semble intéressant d’augmenter leur ration…. L’idée d’utiliser une proportion plus importante de maïs dans le mélange semble une solution pour augmenter la valeur énergétique de l’alimentation des poules pendant cette période hivernale…

Il existe 2 choix : acheter 25kg de maïs concassé (15€50) ou en grain (14€). L’idée de concassé le grain soi-même semble fastidieux mais nous avons un broyeur à végétaux depuis peu : il faut tester ça ! L’intérêt étant autant de faire des économies mais de concasser uniquement la quantité de maïs que l’on veut mélanger… en gardant le reste en attente qui se conservent mieux en grain. Dans un endroit sec et frais le grain entier se conserve toujours mieux que le grain concassé !!!!

  • RÉSULTAT concluant mais chronophage ! Il faut compter environ 1h30 entre le broyage (15min), le tamisage (15min), le mélange (10min) et enfin la mise en seaux, l’étiquetage et le rangement (45 min)…
  • Le mélange devient plus énergétique pour les poules en répondant au besoin de nos galinettes en ces temps plus froids,
  • Économie et rentabilisation le broyeur : Le mélange 2/3 de mélange pondeuse à 1/3 de maïs concassé réduit le coût à 19€/25Kg… un mélange 50/50 réduit le coût à 17.75€/25Kg,
  • l’augmentation du coup du sac de 19.95 à 21.5 (+ 8%) est contrecarré par le mélange et réduit finalement les coups (en passant de 17.75€/25Kg à 21.5€/25Kg) (-15%)…  On passe ainsi  de +8% (augmentation tarifaire) à -15% (en appliquant l’idée du mélange à faire soi-même)… l’idée est bonne. Sur 4 mois (période plus froide) l’économie sera de 15€ tout en augmentant le pouvoir calorique du mélange et en rentabilisant le matériel (le broyeur acheté un peu moins de 100€).

Nota Béné : Le broyeur est en prêt au sein de l’association en cette période de taille des arbres. Diamètre max 35mm (3.5cm). Demande à faire auprès du Président : 06.cinquante deux.33.89.70 ou association@lajarre.fr



Idée cadeau : le panier gourmand de la jarre

L’association la J.A.R.R.E Écocitoyenne est fière de proposer son premier coffret cadeau aux quelques Adhérents et Rochefortais : Dans les limites du stock disponible !!!

  • Huile d ‘olive la Rochefortaise, de 10cl (2€) à 1l (20€),
  • Confiture de figue noire (excellente avec le foie gras des fêtes !), figue blanche, clémentine corse, sureau, mûre, citre au Rapadura, mi-figue/mi-raisin, et la géniale coing-fiture ! 5€ la confiture. 12€ les 3 pots !
  • les herbes aromatiques pour vos tisanes digestives : La 5 menthes, verveine citronnelle, mélisse, sauge, tilleul, origan : 3€ le sachet.
  • Petit coeur « broyés du Poitou » pour le rebords de vos tasses à café, (15 cents l’unité), galette au beurre salé pour goûter (1,20€ l’unité, 15cm de diamètre)

Dès 10€, vous pouvez composer votre coffret avec l’aide de DavidZ ! Le coffret et l’emballage est offert. Une livraison sur la commune de Rochefort du Gard est possible pour 2€ (gratuit pour les adhérents).


Merci à botanic® et SandryneZ pour le don de bolduc, papier Kraft et papier cristal… Les paniers et autres coffrets sont issus de la récup ou du ré-emploi.
Les éléments qui composent les paniers gourmands sont tous issus des ateliers de l’association. Les confitures sont bio, comme notre huile d’olive « la Rochefortaise ».
L’ensemble des fruits sont issus de la commune sauf la clémentine Corse qui provient d’un don de Sandrine LINGNER.

Idée d’entrée foie gras – figue noire – pour vos repas des fêtes !

Idée de toast pour l’apéritif des fêtes de Noël : une tranche de pain de campagne toasté ou canapé de foie gras avec notre confiture de figue noire !

Confiture de figue noire de Rochefort du Gard
Confiture de figue noire de Rochefort du Gard

L’arbre de 70 ans d’Éric et Isabelle (Avenue de Verdun) est aussi majestueux qu’il sait être productif. Chaque année, c’est une trentaine de kilos de fruits presque compotés sur l’arbre que l’équipe des cueilleurs de l’association la Jarre Écocitoyenne ont la joie d’amener à DavidZ, qui en fait une bonne centaine de pots de confiture hyperlocale !

Un délice !