La Jarre écocitoyenne : C’est quoi ?

La J.A.R.R.E ÉCOCITOYENNE est une association à Rochefort du Gard, c’est :

  • Un site Web (celui-ci), où l’on peut tout savoir sur la JARRE Écocitoyenne, (Planning des activités, outils en prêt, boutique inter-associative, etc…)
  • Une chaîne YOUTUBE , (montage vidéo sur les activités)
  • Une Page FACEBOOK, (pour « informer » sur ce réseau social),
  • Un Groupe FACEBOOK (pour permettre aux membres d’interagir, coordonner et permettre une certaine réactivité pour ceux qui utilise « face de bouc »)

NB : vous pouvez aussi vous intéresser aux activités de notre Président concernant le Jardin potager et les prémices qui a permis la constitution de l’association : DZPROD JARDIN

BONUS : Rien à voir avec l’association, mais si la curiosité vous pousse, vous pouvez aussi consulter : PERSO DAVID ZICOLA

Descriptif de l’association en quelques mots : On y fait quoi ?

Le nom de la « JARRE » trouvée pour l’association est un acronyme ! Chacune des lettres laisse deviner les axes de travail de l’association :

Optimiste par nature, la J.A.R.R.E optimise la nature qui l’entoure avec l’œil du permaculteur bienveillant !

Il est bien difficile d’énumérer avec précision les actions de l’association. Les savoirs et savoir-faire, les axes de travail et les actions des membres de l’association se confondent sous 4 notions principales, complémentaires et finalement indissociables, si on appréhende notre environnement avec une méthode systémique et globale :

  • L’Écocitoyenneté : d’écologie et de citoyenneté, est la conscience écologique d’appartenir à un environnement (terre, continent, pays, département, ville, quartier selon l’échelle) qui garantit son existence, ce qui implique pour lui des droits et des devoirs par rapport à un territoire.
  • La notion de R.R.R : Réutilise – Réemploi – Recycle, (inter-association et recherche de partenaires au local car les déchets des uns sont des trésors pour d’autres…)
  • Le jardin potager : création d’espace de culture pour tous (personne physique ou morale), optimisation des récoltes, mutualisation d’outils, de matières premières (compost, BRF, plaquettes forestières, sciure, crottin de cheval), de semences… et d’huile de coude ! Partage des récolte lors des surplus.
  • La transformation alimentaire : en optimisant ce que la Patchamama et le jardin potager et aromatique nous offre ! (Ateliers de cuisine (confiture , bonnes pratiques de conservation, phytothérapie, etc…). Le but étant l’optimisation : manger de suite et le plus sainement possible ou manger plus tard en optant sur des modes de conservation les plus judicieux.

L’association La JARRE est consciente que ces 4 notions interagissent et finalement n’en font qu’une : La notion de permaculture.

L'écocitoyenneté du jardin à l'assiette