Prune sauvage rochefort du Gard -recette

Prûne sauvage rochefortaise à la mode coréenne

Nous avons des pruniers sauvages autour de nous mais nous ne les valorisons peu : L’association la JARRE Écocitoyenne propose 3 recettes « en cascades »… histoire d’aller plus loin que la française confiture… partons en Corée… tout en offrant des recettes découlant de la lactofermentation :

  • Un sirop de prunes, (maesil-cheong)
  • Un alcool de prune, (maesilju)
  • Un genre de pickle R.R.R antigaspil ! (maesil-jangajji)
Prune sauvage rochefort du Gard -recette
Prune sauvage Rochefort du Gard – recette de « cheong » coréen (un sirop) pour dans quelques mois faire une recette d’alcool de prune, puis trois mois encore après… un condiment de prune… à la mode « la JARRE Écocitoyenne » ! Le 3 en 1 ANTIGASPIL de prunes sauvages ROCHEFORTAISE !

Idée : Proposer, de fin juin à début juillet

  • Cueillette arbre sauvage du village
  • Dénoyautage (séance participative avec apéro?!)
  • Préparation de confiture (avec Inscriptioin préalable)
  • Préparation de cheong (jus de prune après fermentation de 3 mois et maturation de près de 1 an) suite au travail par l’équipe ayant oeuvré au dénoyautage,
  • Cour de cuisine et dégustation (dès 2021) : Explication sur le 3 en 1 découlant de la préparation coréénne du Cheong, présentation des produits, dégustation.

L’idée originale nous est venue lorsque Maïté nous a invité à profiter de la profusion de prune de son arbre sauvage… celui en bordure de propriété et qui surplombe également le terrain du service technique de nos beau village de Rochefort du Gard. Des confitures, nous en avions faites l’an dernier… mais alors qu’elle est délicieuse, elle reste une des confitures les moins convoitées lors du marché de Noël… Il fallait donc tester d’autres recettes.

DavidZ a détourné l’idée découvert sur ce site.

PREMIER ESSAI :

  • Du 03/07/2020 au 06/10/2020 : (3mois). Macération dans le sucre pour la production d’un sirop de prûne (maesil-cheong). Mise en bouteille du sirop (pour dégustation (faire découvrir le sirop aux adhérents) et test sur la longévité de garde du sirop). Attention, la fermentation n’est peut-être pas terminée, ne fermez pas la bouteille hermétiquement les premiers temps !
  • Du 06/10/2020 au 06/01/2021 : Macération des prunes issus de la production du sirop pour produire un alcool de prunes. L’alcool choisi est de la vodka car l’alcool coréen (soju est introuvable notamment chez la supérette coréenne au local à Monclar, Avignon (https://epicerie-coreenne.com/; 09 83 64 78 74) (le titrage du soju est 20 ou 40°, le plus communément 20°… mieux vaut il utiliser de la vodka car l’extraction sera meilleure qu’un soju à 20°… sachant que vodka et soju sont des alcool produits à bas e de pomme de terre ou de légumineuses (blé, orge) +patate douce, tapioca pour le soju ou Mélasse, pomme, prune pour la vodka !)
  • Du 07/01/2020 : Mise en bouteille de l’alcool (maesilju) et production du maesil-jangajji en mélangeant les prunes ridées par la macération dans la vodka (bien égouttées) avec le gochujang (une pâte de piment rouge (3€50 le pot de 200g) … de quoi donner du goût aux nouilles et au riz !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *